Le re-co-naissance des militants aux c. E. M. E. A. Itineraires et travail militants

par PIERRE ALAIN GUYOT

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de J. CLAUDE FILLOUX.

Soutenue en 1990

à Paris 10 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail est une reflexion qui porte sur la nature du militantisme aux c. E. Me. A. Sur ce qui anime les militants pedagogiques et sur ce qui peut les definir dans une approche de nature avant tout psycho-sociologique. Le propre du discours des militants pedagogiques tel qu'il a ete recueilli ici sous forme d'entretiens non-prestructure est qu'il organise le militantisme apparement sur la seule scene du stage de formation. On peut penser que le stage est a la fois but et moyen du militantisme condensant ainsi autant l'espoir d'un avenir social (socioliste) radieux que le terme meme de cette echeance sur le lieu de l'exercice militant. Le discours des militants est refere aux "principes" propres au mouvement. Ceuxci proposent une mythologie qui s'organise en veritable "vision du monde" pedagogisee qui amene a penser les rapports sociaux au travers du prisme des rapports pedagogiques tels qu'ils existent en satge: celui-ci veritable mini-societe permet que s'etablissent des relations qui apparaissent comme ideales. Dans le meme temps se produit une denegation (au sens freudien) de la realite exterieure. On peut penser que les militants des c. E. M. E. A. Inscrivent leur demande singuliere dans un systeme d'offre (la mythologie) institutionnelle. Cette demande quant a elle organise les conditions individuelles du militantisme, et peut s'analyser comme demande d'amour, de changement personnel et enfin desir diffus de savoir. Au terme de notre problematique nous poserons la question de la pertinence du


  • Résumé

    This work is a reflextion on the nature of militancy inside the c. E. M. E. A. , about what animates and how they can be defined in an approach which is above all psychosociological. The characteristic of the speech such as it is setted down here in the form of unprompted talke, is that it apparently organizes activism on the one and only scene of training premises. In this way, training is the aim together with the means of militancy thus condensing the hope of a social (socialist) beaming future as well as the expiration of that delay on the premises of militant action. The activists' speech refers to principles peculiar to the movement. These ones propose a mythology which is organized in a genuine pedagogically "vision of the world". It leads to conceive social relationships through the prism of pedagogical relations such as they exist in the training: this period of probation, true mini-society, allows relations which appear as ideal. In the same time arise a denial (as in the freudian sense of the word) of the outside reality. We can think that militants'peculier request proceeds from a system of institutional offer. Concerning this request, it determins individual motivations of activism and can be analysed as a request for love, a personal need to change and lastly a diffuse yearning for knowledge.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.