La re-co-naissance des militants aux C. E. M. E. A : itinéraires et travail militants

par Pierre-Alain Guyot

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jean-Claude Filloux.

Soutenue en 1990

à Paris 10 .

Le président du jury était Jacques J. Natanson.

Le jury était composé de Jacky Beillerot.


  • Pas de résumé disponible.

  • Titre traduit

    Recognition of militans inside the C. E. M. E. A. : ways of thinking and militant work


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail est une réflexion qui porte sur la nature du militantisme aux C. E. M. E. A. , sur ce qui anime les militants pédagogiques et sur ce qui peut les définir dans une approche de nature avant tout psycho-sociologique. Le propre du discours des militants pédagogiques tel qu'il a été recueilli ici sous forme d'entretiens non pré-structuré est qu'il organise le militantisme apparemment sur la seule scène du stage de formation. On peut penser que le stage est à la fois but et moyen du militantisme condensant ainsi autant l'espoir d'un avenir social (socialiste) radieux que le terme même de cette échéance sur le lieu de l'exercice militant. Le discours des militants est référé aux "principes" propres au mouvement. Ceux-ci proposent une mythologie qui s'organise en véritable "vision du monde" pédagogisée qui amène à penser les rapports sociaux au travers du prisme des rapports pédagogiques tels qu'ils existent en stage: celui-ci véritable mini-société permet que s'établissent des relations qui apparaissent comme idéales. Dans le même temps se produit une dénégation (au sens Freudien) de la réalité extérieure. On peut penser que les militants des C. E. M. E. A. Inscrivent leur demande singulière dans un système d'offre (la mythologie) institutionnelle. Cette demande quant à elle organise les conditions individuelles du militantisme, et peut s'analyser comme demande d'amour, de changement personnel et enfin désir diffus de savoir. Au terme de notre problématique nous poserons la question de la pertinence du substantif militant : les satisfactions personnelles ne sont-elles pas premières au détriment d’une vocation qui reste présentée comme sociale ? les militants ne promeuvent-ils pas une valeur vérité qui n’aurait qu’un strict usage personnel ? le militantisme pédagogique n’est-il pas en définitive une aire typique d’illusion?

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (369, 332 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 355-369. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • PEB soumis à condition
  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T90PA10007

Cette version existe également sous forme de microfiche :

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.