Approche quasi-expérimentale des représentations sociales de la catégorie "cadres" : analyse de la catégorisation et des effets de différenciation intra-groupe, induits chez des cadres potentiels, étudiants, et des cadres d'une grande entreprise publique, par la manipulation expérimentale de la variable "statut hiérarchique"

par Dominique Goubert

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Jean-Pierre Deconchy.

Soutenue en 1990

à Paris 10 .


  • Résumé

    Cette recherche repose sur une approche (quasi-expérimentale) des représentations sociales du groupe "cadres". Le degré de prototypicalité nous a permis d'expliquer le mode de référence et ou d'appartenance au groupe "cadres". La thèse se divise en deux parties principales. La première renvoie aux chapitres théoriques suivants : - représentations sociales du groupe "cadres" (où nous évoquons les conditions socio-historiques d'émergence du groupe "cadres"). -stratification sociale et prototypie : approche exploratoire (ou nous posons le problème de la nature idéologique de toute stratification sociale). - appartenance de groupe et différenciation catégorielle (plus proprement psychosociale ou notre choix théorique et la démarche quasi-expérimentale que nous avons utilisée sont articules). -de l'approche quasi-expérimentale en milieu social naturel (approche méthodologique du problème). La deuxième partie est empirique : - opérationnalisation et résultats : trois enquêtes par questionnaires ont été réalisées : en milieu étudiant : grandes écoles (ESSEC, IAE, 50 étudiants), IUT (56 étudiants), dans le milieu d'une grande entreprise publique, la SNCF (174 cadres). On a utilisé, à quelques variations près, le même questionnaire pour ces trois études. La variable indépendante était la suivante: ordre de présentation de l'objet a évaluer: cadres moyens et cadres supérieurs. Ce qui a conduit à des analyses de variance de deux conditions par étude sur 28 questions (cm1 cs2 puis cs1 cm2). Notre hypothèse principale était que la mise en comparaison non annoncée de ces deux sous-catégories d'une même catégorie supra ordonnée induirait des effets psycho-sociaux spécifiques: la prototypie et l'asymétrie


  • Résumé

    This research concern an (quasi-experimental) approach of social representations of managers group. The degree of prototypicality has permit to explain the method of referenciation and or appartenance to the managers group. The thesis divided into two principal parts. The first part refer to the following theoretical chapters: - social representations of managers group (where are evoked socio-historical conditions of the managers group's emergence). -social stratification and prototype : exploring approach (here, is established the problem of the ideological nature of all social stratification) -group appurtenance and categorial differentiation (a more specifically socio-psycho- logical chapter : our theoritical choice and quasi-experimental method are exposed and articulated). - quasi-experimental approach in social and natural environment (methodo- logical approach). The second part is an empirical set : processing and results : 3 inquiries with questionary has been realised into university environment ("grandes eco- les" ESEC - IAE (50 students), IUT (56 students); into a great public firm, the sncf (national french railways firm) (174 managers). The same questionary has been used for all the inquiries. The independant variable was : the order of presentation of the object to evaluate middle managers (cm) and to managers (cs). Thus, some analysis of variance have been made about two conditions for each study with 28 questions (cm1 cs2 then cs1 cm2). Our principal hypothesis was that the not announced comparison of these two categories

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (362 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 263-280. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?