Une Capacité symplectique pour ensembles convexes et quelques applications

par ALFRED F. KUNZLE

Thèse de doctorat en Sciences et techniques communes

Sous la direction de Ivar Ekeland.

Soutenue en 1990

à Paris 9 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Une capacité symplectique pour les ensembles convexes peut être définie indépendamment de toute représentation hamiltoniennne. Ce sera la plus petite aire symplectique bordée par un lacet caractéristique: on démontre qu'elle est symplectiquement invariance, normalisée, monotone et continue en topologie de Hausdorff. Elle satisfait une formule de produit symplectique. Les produits sont des sous-variétés à bord non lisse parce qu'elles présentent des arêtes. Une analyse fine des systèmes hamiltoniens quasi convexes non différentiables est donc nécessaire. Deux contre-exemples montrent que la conservation de l'énergie et l'unicité du problème de Cauchy des propriétés incontestables au cadre différentiable sont violées. Une fois établis les outils géométriques, on représente les lacets sur le produit comme un produit de lacets. Cette caractérisation permet de développer une grande famille de systèmes hamiltoniens convexes intégrables. Toutes leurs solutions, actions et capacités sont calculées. Il s'ensuit entre autre une amélioration des estimations de Croke-Weinstein et celle de Ekeland


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 14 réf

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.