Gout et degout de la beaute dans l'oeuvre de rimbaud

par ANNE-EMMANUELLE BERGER

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de J.CLAUDE MATHIEU.

Soutenue en 1990

à Paris 8 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    C'est dans son rapport polemique a l'ideologie esthetique prevalant dans le champ poetique a l'epoque ou il se met a ecrire, que nou analysons les termes ambivalents de la relation de rimbaud a la "beaute", c'est-a-dire a la poesie elle-meme, telle qu'elle se represente et s'exalte en son allegorie. Pour comprendre les enjeux de son gout degout de la beaute, nous avons recu les theoriciens de l'esthetique (aristote, kant, hegel) et leurs critiques (nietzsche, adorno, derrida). Telle que la decrit le prologue d'une saison en enfer, l'approche rimbaldienne de la beaute nous apparait comme une volonte d'en "sentir" le "corps", opposee radicalement a la demarche idealiste qui domine dans la pratique poetique de son temps. La traduction par le poete de l7insucces de son entreprise en termes d'experience negative de la bouche (la "beaute" s'avere litteralemeht "amere") nous invite a reflechir a ce qui lie l'experience esthetique et l'oralite, et, plus specifiquement, au rapport que l'exercice de la poesie entretient avec la recherche d'une satisfaction orale. En cherchant a retrouver dans et par la poesie le gout du "festin ancien", rimbaud reve peut-etre de "desublimer" les pulsions et les desirs a l'oeuvre dans l'activite lyrique.


  • Résumé

    It is in polemical stance toward the aesthetic ideology prevailing in the poetic realm at the time when he starts writing that i analyse the ambivalent terms of rimbaud's relation to "beauty", which is to say to poetry itself, as it represents ans celebrates itself in its allegory. In order to better understand what is at stake in his taste distate of beauty, i have reread the theoreticians of aesthetics (aristotle, kant, hegel) and their critics (nietzsche, adorno, derrida). As the prologue of une saison en enfer describes it, rimbaud's approach to beauty appears as a will to "sense" its "body", radically opposed to the idealism of poetic practice of the time. The translation by the poet of the failure of his endeavor in terms of a negative experience of the mouth ("beauty" is found literally "bitter") invites us to reflect on what links the esthetic experience to orality and more specifically on the relationship between the practice of poetry, in contrast to other linguistic activities, and the search for an oral feast" within and through poetry, one could say that rimbaud dreamed the "desublimation" of the desires and drives at work in the lyric.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Accessible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA8.LETT.1990
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/898
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.