Contrôle et programmation des architectures pyramidales

par Jean Méhat

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Patrick Greussay.

Soutenue en 1989

à Paris 8 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Cette etude constitue une contribution au controle et a la programmation des calculateurs massivement parallele dont les unites de calcul sont interconnectees par un reseau en topologie de pyramide. L introduction place notre etude dans le cadre des ordinateurs construits depuis la seconde guerre mondiale, et propose une definition originale du parallelisme et des architectures simd. Le chapitre 2 decrit les proprietes des reseaux d'interconnexion pyramidaux, et les compare aux reseaux en grille et en hypercube. Il contient une description des machines massivement paralleles pyramidales existantes : pclip; gam; papia; et sphinx. Le chapitre 3 presente des algorithmes illustrent les traitements effectues sur les pyramides ; nous mettons en evidence la distinction entre les modes hierarchique et unanime d utilisation de ces machines. Le chapitre 4 decrit un controleur pour la pyramide, base sur la transmission de controle. Il permet de concilier les exigences de synchronisation de l ordre de la centaine de nano-secondes et l identification des interlocuteurs, pour les echanges a travers les ports anonymes de communication entre les couches de processeurs elementaires. Le chapitre 5 decrit le langage de programmation pyr-e, utilise pour mettre en oeuvre les concepts degages aux chapitres 3 et 4. Enfin la conclusion presente les enseignements tires de notre experience avec les architectures pyramides. Apres avoir enumere les problemes que pyr-e laisse ouvert, elle expose les architectures de machine apyramidales auxquelles son adaptation serait profitable.


  • Résumé

    Control and programmation of computers built with processing elements interconencted through a pyramidal netzork are studied. The introduction places the study in the context of computers built since world war ii, and definies parallelism and simd architectures. In chapter 2, the proprieties of pyramidal interconnection networks are described, and compared with thoses of hypercubes and meshes; existing massively parallel pyramid machines pclip, gam, papia and sphinx are described. In chapter 3, algorithms illustrgting processing on the pyramids are presented; two modes of programming these machines: hierarchical and unanimous, are distinguished. In chapter 4, a controller for the pyramid based on control transmission is described ; it allows synchronization in the order of 100ns, and identification of processes. For the exchanges through the anonymous ports interconnenction the processing elements of adjacent levels. In the chapter 5, a programming language implementing the concepts presented in chapters 3 and 4 is described. After exposing the points not solved by pyr-e, a-pyramidel architectures that would benefit from its adaptation are described in the conclusion.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 163
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.