Une methode de diagnostic de deficit en vitamine a : l'impression oculaire transferee

par Cécile Carlier

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de LUC PICON.

Soutenue en 1990

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Biopsies et prelevements sanguins posent des problemes techniques et d'ethique et ne peuvent etre envisages comme des methodes de depistage du deficit en vitamine a. Recemment, un test histologique a ete developpe, l'impression oculaire transferee (iot), dont le principe est fonde sur la differenciation cellulaire induite par la vitamine a. Ce test a ete applique dans deux regions rurales du senegal ou la prevalence elevee de carence en vitamine a associee a une malnutrition est, par le nombre de jeunes concernes, un probleme de sante publique. Les relations entre la malnutrition, le trachome et la retinolemie aux frequences distinctes et cette methode histologique sont identiques et mettent en evidence la fiabilite de ce test. La simplification apportee par le procede du transfert en fait une technique facile et rapide a utiliser sur le terrain et surtout peu couteuse. L'impression oculaire s'avere une excellente methode de diagnostic de la carence en vitamine a qui aux cotes ou en remplacement des criteres cliniques et biologiques etablis par l'organisation mondiale de la sante permettrait d'evaluer le statut en vitamine a de la population. La valeur de 50% d'impressions oculaires classees anormales pourrait etre retenue comme le seuil definissant un probleme de sante publique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 116 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.