Contribution a l'etude de la croissance et du developpement postnatal chez la carpe (cyprinus carpio linne, 1758), un tilapia (oreochromis mossambiens peters, 1852) et un cichlasoma (cichlasoma octofasciatum regan, 1903). Allometries de croissance en encephalisation

par Ayekoe Yapo

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Marc Ridet.

Soutenue en 1990

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Grace a la methode allometrique, la croissance relative des principaux organes somatiques de la carpe (cyprinus carpio), d'un tilapia (oreochromis mossambicus) et d'un cichlasoma (cichlasoma octofasciatum) a ete comparee. Certains organes montrent une croissance allometrique variable; ce sont: l'encephale (deux phases de croissance chez la carpe, une seule chez les cichlides), le foie (deux phases de croissance chez oreochromis, une seule chez cyprinus et cichlasoma) et le squelette (trois phases de croissance chez cyprinus et cichlasoma, et une seule chez oreochromis). La croissance des muscles, du tube digestif, du cur et des reins est comparable (une seule phase) chez nos especes. Notons que le taux de croissance de l'encephale de la carpe ( 464), d'oreochromis ( 577) et de cichlasoma ( 615) est proche de celui qui a ete calcule chez les vertebres inferieurs ( 50), notamment les teleosteens ( 486). La comparaison de la croissance de l'encephale a celle des organes somatiques montre que c'est le developpement des muscles qui influence le plus celui de l'encephale. Pour calculer les indices isoponderaux, on a determine le volume des subdivisions encephaliques par la methode des photogrammes. Dans l'encephale de nos especes, les bulbes olfactifs (dont l'importance est correlee avec la vie en eau douce) et le cervelet (dont la taille est correlee avec celle des muscles) peuvent etre consideres comme des unites encephaliques a caractere adaptatif; le telencephale (pallium-subpallium) et le diencephale sont des unites encephaliques a caractere evolutif. On observe certaines adaptations encephaliques specifiques: chez cyprinus, l'importance de la moelle allongee est correlee avec le sens gustatif, et chez cichlasoma, l'importance du toit mesencephalique est liee a celle de son acuite visuelle


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 264 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.