Modification de la permeabilite intestinale aux proteines lors d'une diarrhee a escherichia coli enteroadherents chez le lapin : consequences sur la reponse immunitaire

par MARTIN GOTTELAND

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jehan-François Desjeux.

Soutenue en 1990

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail montre que chez le lapin au sevrage, une diarrhee a e. Coli entero-adherents (souche rdec-1) augmente la permeabilite intestinale a une proteine du lait de vache, la beta-lactoglobuline. Cette modification est observee aussi bien in vivo a partir d'anses ileales ligaturees qu'in vitro sur des tissus montes en chambres de ussing, et elle concerne le passage de la proteine sous sa forme antigenique. Ce passage accru de proteines antigeniques vers la circulation lors de la diarrhee n'entraine pas de reponse immunitaire pathologique chez l'animal. Lors de cette diarrhee, la multiplication des bacteries pathogenes rdec-1 dans la lumiere intestinale n'est pas inhibee par un apport exogene de bacteries lactiques contenues dans du yaourt. Toutefois, l'effet benefique du yaourt par rapport au lait pourrait etre du a une meilleure utilisation du lactose dans le produit fermente. Enfin, chez le lapin, l'apport de lait de vache au moment du sevrage agit de maniere transitoire sur certaines proprietes de l'epithelium intestinal, en particulier sur le systeme de secretion de chlorure


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 311 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.