Etude des lignes de grains africaines par imagerie satellitaire

par BRIGITTE P. GNAMIEN-D'ALMEIDA

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de MICHEL DESBOIS.

Soutenue en 1990

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les lignes de grains sont des phenomenes de convection profonde qui apparaissent dans les regions tropicales. L'objectif de la presente etude est d'apprehender les caracteristiques des lignes de grains de la zone soudano-sahelienne, entre l'equateur de 20n, et entre 30 et 50e, et de mettre en evidence les differences existant entre les saisons des pluies des annees 1983 et 1985, a l'aide des images infrarouges du satellite meteosat. Des techniques de traitement telles que la creation d'image serie, le choix d'un seuil de temperature et l'utilisation d'un indice volumique, ont ete appliquees sur les donnees isopc-b2. La frequence d'occurrences des nuages froids a permis de caracteriser la situation climatique d'un point de vue satellitaire. Il a ete montre qu'il existe au moins deux sources potentielles d'humidite alimentant les lignes de grains: les flux de mousson africain et indienne et, probablement les etendues d'eaux continentales. Une ligne de grains peut se generer dans des regions avec ou sans relief, avoir une duree de vie allant jusqu'a 84 heures et, un cycle diurne particulierement marque au cours de la propagation au-dessus des regions saheliennes. Alors que les lignes de grains qui apparaissent en afrique de l'est se dissipent avant 10e de longitude, celles qui naissent en afrique centrale disparaissent en general avant d'atteindre la cote ouest africaine. Des comparaosons intermensuelles entre les differents parametres analyses, montrent que les positions des souces des lignes de grains suivent la migration saisonniere de la zone inter tropicale de convergence, et que leurs vitesses sont plus grandes en debut et fin de saison. Les comparaisons interannuelles montrent que les lignes de grains apparaissent plus au nord en 1985, et ont des vitesses de propagation plus faibles. De plus, cette etude montre l'existence d'une interaction entre les lignes de grains et les flux de grande echelle, en particulier les ondes d'est a 700 hpa


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 150 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.