Theories de wess-zumino-witten de niveau un pour les groupes simplement laces

par Éric Charpentier

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de K. GAWEDZKI.

Soutenue en 1990

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les theories de wess-zumino-witten sont des theories quantiques conformes des champs bidimensionnelles analytiquement resolubles. Elles apparaissent en physique statistique dans l'etude des phenomenes critiques, et dans la theorie des supercordes dont elles decrivent de possibles etats de vide dans le domaine non-supersymetrique. Nous calculons les amplitudes operatorielles de ces theories sur une surface de riemann compacte a bord generale pour des groupes simplement laces et au niveau le plus bas. Les origines des complications dans la construction des operateurs de vertex faite par kac-frenkel et segal sont retrouvees dans le terme topologique de wess-zumino figurant dans l'action classique du modele. La representation par les operateurs de vertex des algebres de kac-moody correspondant a ces theories est generalisee a toutes les surfaces. La relation entre les amplitudes operatorielles et vectorielles est explicitee. Le calcul repose sur l'hypothese que les champs libres qui sortent du sous-groupe de cartan se detruisent mutuellement dans l'integration fonctionnelle. Cette hypothese se traduit par des identites qui sont verifiees formellement mais dont il reste a montrer qu'elles survivent a la regularisation zeta. Enfin, nous fermionisons les amplitudes obtenues


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 104 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.