Regulation de l'expression du virus de l'immunodeficience humaine (vih) par des signaux viraux; proteine nef ou cellulaires; proteine p21#r#a#s et factur de transcription nf-kappa b

par Françoise Bachelerie

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jean-Louis Virelizier.

Soutenue en 1990

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'activite des regions regulatrices (ltr) du vih-1 (virus de l'immuno-deficience humaine type 1) est augmentee par la co-transfection de vecteurs d'expression du proto-oncogene c-ha-ras ou de l'oncogene c-ha-ras*. Nous avons defini les sequences critiques pour l'activite inductrice de la proteine p21#r#a#s et montre qu'il s'agissait de la region activatrice du ltr viral. Celle-ci est necessaire et semble suffisante pour observer les effets activateurs de la proteine p21#r#a#s. Cette proteine est associee au groupe des proteines regulees par des nucleotides cycliques. Elle est connue pour etre impliquee dans la transduction de signaux aussi specifiques que ceux lies a l'activation de lymphocytes t par la reconnaissance de l'antigene. Nous avons observe que la proteine p21#r#a#s augmentait l'activite d'un vecteur proviral du vih et en ce sens pourrait etre impliquee dans la cascade des evenements cellulaires lies a l'activation du vih. D'autre part nous avons teste l'hypothese d'une activite de la proteine virale nef sur les regions regulatrices du vih-1. Nous avons realise une lignee astrocytaire produisant de facon constitutive la proteine nef comme nous l'avons observe par la detection du gene nef integre, la presence du transcrit dans une majorite des cellules et l'expression de son produit. Dans ce systeme quelque soit le niveau d'expression du gene indicateur (place sous le controle du ltr) basal ou amplifie par la co-transfection d'un vecteur produisant la proteine virale tat aucune modulation (stimulation ou repression) de l'activite du ltr n'est attribuable a la presence de la proteine nef. La controverse actuelle sur les effets fonctionnels de nef pourrait refleter les systemes d'analyses en jeu. Enfin dans la lignee monocytaire u937 ou l'infection par le vih est persistante nous avons detecte au cours de la phase de replication chronique, ou la majorite des cellules pres


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 434 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.