Aspects de la pathogenese moleculaire d'une maladie connue depuis l'antiquite : la polyomyelite paralytique

par Thérèse Couderc

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Florian Horaud.

Soutenue en 1990

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Depuis les annees 60, peu de travaux sur la pathogenese de la poliomyelite ont ete publies. Afin de donner un eclairage nouveau aux donnees moleculaires sur la neurovirulence du poliovirus, nous avons tente de definir le mode de propagation de ce virus in vivo. Dans le but d'identifier les cellules siege de la multiplication extraneurale a l'origine de la viremie persistante, nous avons teste l'hypothese des cellules endotheliales source de cette viremie. L'etude de la permissivite des cellules endotheliales in vitro au poliovirus a montre qu'un faible pourcentage de cellules sont sensibles a l'infection par le poliovirus immediatement avant la mise en culture, suggerant que ces cellules puissent etre un site de multiplication extraneurale du poliovirus in vivo. Concernant la multiplication intraneurale du poliovirus, nous avons pu montrer, par hybridation in situ, que la replication virale dans les neurones moteurs est la cause directe de la destruction de ces cellules. L'analyse comparative de la replication intraneuronale d'une souche attenuee et d'une souche neurovirulente nous a permis d'emettre une hypothese: l'attenuation resulterait d'une vitesse de multiplication virale moindre qui permettrait au systeme immunitaire de localiser l'infection. Parallelement a ces travaux, nous nous sommes interesses aux determinants moleculaires de la neurovirulence du poliovirus chez la souris. La sequence de 9 acides amines du site antigenique 1 de la souche lansing est suffisante pour conferer le phenotype neurovirulent chez la souris a la souche mahoney. Nous avons tente de definir plus precisement le ou les acides amines de ce site impliques dans le phenotype neurovirulent. Les resultats obtenus suggerent que la conformation du site antigenique, plutot que sa sequence primaire, joue un role determinant dans ce phenotype. Des elements fondamentaux sur la viremie et sur la multiplication intraneur


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 341 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.