Production de radicaux superoxydes par les mitochondries cerebrales et hepatiques lors de l'intoxication alcoolique chez le rat : role du fer

par CHANTAL SAFFAR-BOCCARA

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de ROGER NORDMANN.

Soutenue en 1990

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La mitochondrie est a la fois l'une des sources physiologiques majeure de radicaux superoxydes et un organelle tres sensible a l'attaque radicalaire. Lors de l'intoxication alcoolique, des resultats recents suggerent que les derives reduits de l'oxygene tels que l'anion superoxyde, le peroxyde d'oxygene et le radical hydroxyle, pourraient intervenir dans le metabolisme et la toxicite de l'ethanol au niveau hepatique et cerebral. Dans la premiere partie de notre travail, nous avons etudie l'influence de l'intoxication alcoolique aigue et chronique sur la production mitochondriale de radicaux superoxydes et sur les activites respiratoires des mitochondries au niveau de ces tissus. Les resultats obtenus sont les suivants: au niveau cerebral, l'intoxication alcoolique aigue ne modifie pas la production de radicaux superoxydes par la chaine respiratoire mitochondriale. De plus, elle diminue l'activite de la superoxyde dismutase cytosolique (sod cu, zn), enzyme protecteur contre les radicaux superoxydes. Ces perturbations peuvent etre prevenues par l'administration d'allopurinol, suggerant l'implication des radicaux libres dans la genese de ces alterations cerebrales liees a l'ethanol. Lors de l'intoxication alcoolique chronique, on observe, par contre, un accroissement de la production mitochondriale de radicaux superoxydes, qui pourrait contribuer aux perturbations du transfert electronique le long de la chaine respiratoire decelee dans ces conditions. Au niveau hepatique, l'intoxication alcoolique chronique ne diminue pas les activites respiratoires des mitochondries hepatiques qui apparaissent moins sensibles aux effets de l'ethanol ou mieux protegees contre l'attaque radicalaire. De plus, la capacite de ces mitochondries a produire des radicaux superoxydes est diminuee contrairement aux resultats obtenus lors de l'intoxication alcoolique aigue. Mais l'activite sod cu, zn apparait diminuee par ce type d'alcoo


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 424 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.