Polarisation de la lumiere reflechie par un couvert vegetal

par GENEVIEVE RONDEAUX

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de MAURICE HERMAN.

Soutenue en 1990

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La polarisation permet de separer la refectance d'un couvert vegetal, dans les longueurs d'onde du visible, en deux composantes distinctes: le rayonnement solaire directement reflechi sur la surface des feuilles, et le rayonnement diffus qui a interagi avec les tissus foliaires internes. La reflectance speculaire est modelisee a partir des equations de fresnel. La structure du couvert est caracterisee par sa fonction de distribution d'inclinaison des feuilles, qui determine la valeur directionnelle de la polarisation. Ce modele est etudie avec une fonction gaussienne. Il est confronte a un ensemble de mesures experimentales realisees sur des couverts de soja et de mais a differentes dates. La modelisation de la reflectance diffuse est l'adaptation de l'equation du transfert radiatif en milieu diffusant a un couvert vegetal, et sa resolution par la methode des ordres successifs. Ce modele permet un calcul exact des differents ordres de diffusion. Ces modeles mettent en evidence l'importance de la reflectance speculaire par rapport a la reflectance diffuse. Ils pourront permettre d'une part, d'evaluer le signal polarise hors atmosphere, et d'autre part, de corriger les calculs d'estimation de l'energie photosynthetiquement utilisee par le couvert


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 58 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.