Contribution de quatre souches bacteriennes isolees du rat holoxenique a la degradation d'un amidon d'amylomais chez le rat gnotoxenique

par EMPERATRIZ PACHECO DE DELAHAYE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Claude Andrieux.

Soutenue en 1990

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    A partir de la microflore du rat holoxenique, a ete isolee une souche amylolytique d'eubacterium sp b86 qui n'a encore jamais ete decrite et dont les caracteristiques ont ete etudiees in vitro et in vivo chez des rats gnotoxeniques. Cette souche degrade l'amidon d'amylomais et donne des agv, les acides l- et d-lactiques, de l'acide succinique et de l'hydrogene. L'eubacterium b86 peut etre a l'origine de deux types de pathologie diarrhee et volvulus. Certaines caracteristiques de l'amylase bacterienne expliquent son action complementaire aux enzymes endogenes: une activite amylasique elevee et un ph optimum (5. 8) qui correspond au ph ccal des rats gnotoxeniques. Chez l'animal axenique l'action des enzymes endogenes ne conduit qu'a une degradation partielle de l'amidon d'amylomais (70%). Chez les rats associes a la souche amylolytique la degradation est de 92% donc proche des rats holoxeniques (98%). Trois autres souches de bacteries glycolytiques non amylolytiques associees a l'eubacterium sp b86 ameliorent la degradation de l'amylomais. Leur mecanisme d'action pourrait etre l'utilisation des produits d'hydrolyse ou de fermentation de l'amidon, ce qui reduirait l'accumulation des metabolites dans le ccum, et favoriserait leur absorption avec une incidence benefique sur la physiologie digestive. C'est ce qui expliquerait la disparition de toute pathologie chez le rat tetraxenique

  • Titre traduit

    Amylomaize starch degradation by four bacterial strain isolated from conventional rat and inoculated to gnotoxenic rat


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 140 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.