Role eventuel de la glutathion-s-transferase type placentaire (gst-p) pendant l'hepatocancerogenese chimique : etude in vivo et en culture de cellules

par MOSTAFA OULDELHKIM

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Françoise Decloître.

Soutenue en 1990

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Depuis une vingtaine d'annees, de nombreux travaux ont demontre le role du phenobarbital (pb) comme promoteur dans le processus de cancerogenese hepatique in vivo. Le pb ainsi utilise provoque des modifications phenotypiques spectaculaires au niveau du foie de rat. La gst-p qui est une isoenzyme (sous-unite 7) des glutathion-s-transferases totales, a ete impliquee dans le processus d'hepatocancerogenese. L'expression de ce nouveau marqueur nous a semble interessante pour apprehender les mecanismes cellulaires et moleculaires de l'hepatocancerogenese chimique. A titre de reference, nous avons compare, au cours du temps l'evolution de la gst-p a celle de la gamma-glutamyl-transpeptidase (ggt), marqueur enzymatique de choix caracteristique du phenotype preneoplasique et neoplasique dans le foie de rat. Au cours des etudes in vivo a long terme, nous avons montre chez le rat que l'administration prolongee du pb apres le protocole de solt et farber (den+2-aaf+(hp ou ccl#4)+pb): groupe ipb) provoque des perturbations histologiques et cellulaires plus importantes que chez le groupe qui ne recoit pas le pb (groupe irb). Si la ggt a presente une augmentation au cours du temps chez le groupe ipb par rapport au groupe irb, elle demeure neanmoins fluctuante. Par contre, la gst-p a fait preuve d'une stabilite d'expression des que son maximum a ete atteint et elle ne semble pas etre influencee par le pb. Nous avons egalement observe sur des coupes de foie, au cours de nos experiences in vivo a court terme, des lesions positives pour l'expression de la gst-p et negatives pour celle de la ggt. La gst-p serait donc exprimee tres precocement alors que la ggt serait induite plus tardivement. Ainsi ces resultats suggerent que la gst-p serait un indicateur precoce des lesions induites par les hepatocancerogenes, alors que la ggt serait un indicateur de ces memes lesions qui s'exprimerait plus tardivement et/ou fluc


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 151 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.