La tryptophane hydroxylase de rat : isolement de clones adnc et etude de l'expression du gene

par Michèle Darmon

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Jacques Mallet.

Soutenue en 1990

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'ensemble des resultats presentes dans cette these concerne l'etude de la tryptophane hydroxylase (tph) au niveau moleculaire, enzyme qui catalyse l'etape limitante de la voie de synthese de la serotonine. Deux clones adnc, correspondant aux deux arnm tph exprimes dans la glande pineale, ont ete isoles a partir d'une banque d'adnc de glande pineale de rat. Ces deux clones possedent la meme sequence codante (darmon et coll. , febs lett. , 1986, 206, 43-46, et darmon et coll. , 1988, j. Neurochem. 51, 312-316). Les diversites de sequence 5 et 3 non codantes proviennent de l'utilisation de deux promoteurs et de trois sites de polyadenylation. L'etude de l'expression du gene tph dans la glande pineale et le raphe, au niveau de la proteine et de l'arnm montrent que le meme gene est exprime dans ces deux tissus, bien que le rapport arn tph/proteine tph soit 450 fois plus faible dans le raphe que dans la glande pineale (dumas et coll. , 1989, j. Neuroscience res. , 24, 537-547). Cette difference de rapport arn tph/proteine tph pourrait etre expliquee par une regulation traductionnelle des arns tph. Enfin, deux arnm tph sont egalement exprimes dans les tumeurs carcinoides a serotonine de mastomys natalensis (ganem et coll. , 1989, biogenic amines 6, 495-511)


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 305 REF

Où se trouve cette thèse ?