Etudes structurales et fonctionnelles de l'interaction antigene-anticorps

par LOTFI CHOUCHANE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Arthur Donny Strosberg.

Soutenue en 1990

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Differentes approches structurales et genetiques dans l'etude de l'interaction antigene-anticorps sont presentees a travers trois systemes. La reponse immunitaire a l'oxaprotiline, un antidepresseur tetracyclique presentant deux formes moleculaires optiquement actives, est heterogene en termes d'affinite et de stereospecificite. Une majorite d'anticorps monoclonaux obtenus presente une stereospecificite preferentielle vis-a-vis de l'enantiomere r(). L'etude de la variation d'affinite d'analogues structuraux a l'oxaprotiline vis-a-vis de l'anticorps d18b2 a montre que l'existence d'une surface hydrophobe dans la molecule de l'enantiomere r() serait a l'origine de la reconnaissance preferentielle pour le r() oxaprotiline. Les structures primaires de deux anticorps monoclonaux humains anti-rh(c) et anti-rh(d) ont ete determinees. La sequence en acides amines de la chaine legere lambda de l'anticorps anti-rh(c) a revele la presence de trois insertions dans le c-terminal de la region cdr3. De ce fait elle a la plus longue cdr3 des chaines lambda humaines. La sequence des genes codant pour la region variable de la chaine lourde de l'anticorps anti-rh(d) a montre que la recombinaison des genes v-d-j est caracterisee par une conservation des sequences germinales des genes d et j et une faible frequence de mutations somatiques. La caracterisation d'un variant cellulaire derivant de la lignee secretrice de l'anticorps anti-rh(d) a montre qu'une mutation au niveau d'une unite genetique de la regulation de la transcription de la chaine legere lambda serait a l'origine de la faible expression de cette chaine dans le variant. Un systeme d'enzymes immunotoxines, constitue de deux enzymes, la glucose oxydase et la peroxydase couplees a des molecules distinctes d'un anticorps monoclonal dirige contre la proteine recombinante gp160 du vih, a ete produit et caracterise sur des levur


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 190 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Strasbourg. Service commun de la documentation. Bibliothèque du Pôle API.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : BIO TH CHO
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.