Reconnaissance specifique de motifs moleculaires sur des acides nucleiques par des ligands synthetiques : etude de la 9-aminoellipticine et des oligonucleotides alpha-anomeriques

par JEAN-REMI BERTRAND

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de CLAUDE PAOLETTI.

Soutenue en 1990

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons etudie dans la premiere partie de ce travail l'interaction de la 9-aminoellipticine avec les sites apuriniques de l'adn. Nous avons montre que la coupure de l'adn au niveau de cette lesion se faisait par un mecanisme de beta elimination apres formation d'une base de schiff entre l'aldehyde du pentose et l'amine de cet agent. Une emission de fluorescence caracteristique accompagne la reaction et permet de la suivre ainsi que de doser directement le taux de sites apuriniques de l'adn. Nous avons ainsi pu montrer que chez e. Coli, la 9-aminoellipticine potentialise l'effet toxique d'un agent alkylant, le dms, en interagissant avec les sites apuriniques induits par ce dernier. La seconde partie de ce travail a porte sur l'etude de l'inhibition de l'expression genetique par les oligonucleotides alpha-anomeriques. Nous avons montre que ces oligonucleotides qui s'hybrident de facon parallele avec les brins complementaires d'anomerie beta, forment des duplex stables avec les arn. Ils sont resistants a la degradation par les nucleases. Alors que les oligonucleotides naturels (beta) inhibent la traduction par un mecanisme rnase h dependant, les oligonucleotides alpha ne donnent aucun effet dans les memes conditions. En effet, cet enzyme n'est pas capable de degrader le brin arn bien qu'il se fixe sur les duplex alpha beta. Cette derniere propriete a ete mise a profit pour inhiter la rnase h et la transcriptase inverse. Enfin, en s'hybridant sur la region cap des arnm, les oligonucleotides alpha anomeriques sont capables d'inhiber specifiquement la traduction du messager cible


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 442 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.