Contribution a l'etude des autoanticorps antinucleaires. Caracterisation et signification des autoanticorps diriges contre des molecules impliquees dans la transcription et la replication

par NISEN ABUAF

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de JEAN-FRANCOIS BURI.

Soutenue en 1990

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans le but de deceler les autoanticorps diriges contre l'adnn, les u-snrnp (anticorps anti-sm et anti rnp), les y-scrnp (anticorps anti-ss-a (ro) et anti-ss-b (la)), la proteine accessoire de la delta polymerase, la topoisomerase i (anticorps anti-scl-70), des methodes d'extraction et de purification de ces molecules ont ete mises au point. Pour detecter les autoanticorps, nous avons utilise l'immunofluorescence indirecte, l'immunodiffusion, le test de farr, l'elisa et l'immunoblot. Les resultats de ces methodes ne sont pas toujours superposables. Les discordances peuvent provenir: a) d'une denaturation de l'antigene avec perte des epitopes conformationnels (cela se produit durant l'immunoblot); b) des differences de sensibilite de ces methodes vis-a-vis de l'affinite et/ou la concentration des anticorps; c) de l'interference de certaines proteines seriques qui peuvent fausser la detection des anticorps. Si l'on exclut ces causes d'erreurs, les autoanticorps deviennent des marqueurs tres specifiques d'une maladie ou d'un groupe de maladies autoimmunes


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 465 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.