Paul verlaine temoin culturel et religieux de son temps

par SYLVIE PIETRUSZKA

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de J.LOUIS HOUDEBINE.

Soutenue en 1990

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La prose et la poesie de verlaine se font l'echo de sa vie. D'aucuns pensent ou disent que c'est trop. Et cependant il est difficile de demeler l'echeveau du vecu et de l'imaginaire verlainien. Une perception tres personnelle des evenements nous inivte a nous interroger sur leur valeur et sur leur portee. Ni majeurs, ni mineurs, traites sur un meme plan d'egalite, ils mettent en evidence deux caracteristiques fondamentales pour l'esthetique verlainienne, l'instantaneite et l'ambivalence. La posture verlainienne vagabonde d'un ideal a l'autre. L'espace temps ainsi delimite nous donne la dimension de la conversion verlainienne. Quel que soit le domaine auquel on s'adresse - moral, religieux, amoureux ou politque -, l'ennui apparait comme le ressort essentiel de la volte-face. Chaque geste, chaque mouvement supporte un contre-poids. La contre-valeur s'exprime par une nausee qui met un terme a l'exces. Ainsi se manifeste pour une part la perversite verlainienne. Le discours dominant du dix-neuvieme siecle ne manque pas depingler ce genre de comportement. A partir de criteres morpho-physiologiques, certaines personnes ont repertorte les "troubles" verlainiens. Du comportement a l'ecriture, il est un pas que la critique litteraire de la fin de siecle a franchi aisement. Elle s'engouffre dans la breche ouverte par les tableaux cliniques des discours medicaux. Le gout pour la seriation l'emporte sans discernement; elle decele meme, au niveau du vers, les traces d'un dereglement physiologique.


  • Résumé

    Verlaine's prose and poetry faithfully mirror his life. Some will think, or argue, that is going to much, it would, however, be virtually impossible to untangle the interwoven therads of verlaine's material and imaginative existence. His highly personnal perception of events invites reflection on their value and on their implications. Neither is of more or less weight than the other and examined on the same level, they reveal two fundamental facets of verlaine's aesthetics, spontaneity and ambivalence. Verlaine's outlook wandres from one ideal to another. The spatio-temporal scale of his wanderings reflects the scale of verlaine's conversion. Whatever the field addressed - moral, religious, sexual or political boredom - which, above all, seems to account for a change of view, his every gesture, and his every inclination seems to invite and incite some counter-mouvement. Excess in one direction culminates in a wave of revulsion as some opposing inclination wells up to displace it. This, im part, is the way in which verlaine's perversity expresses itself. The mainstream of 19tch century thought could scarcely fail to seize on such behavoiur. Some people have attempted to analyse verlaine's "troubles" in relation to physical and physiological characteristics.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.