Diagnostic serologique des infections a v. I. H. : developpement et optimisation d'un test rapide de detection des anticorps diriges contre les virus de l'immunodeficience humaine v.i.h.1 et v.i.h.2

par STEPHANE BETTINGER

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Paul R. Cohen.

Soutenue en 1990

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le diagnostic des infections retrovirales a vih1 et vih2 est fondee en pratique courante sur la detection des anticorps specifiques. Des tests elisa detectant les anticorps vis-a-vis d'un antigene viral produit a partir de cultures cellulaires infectees par le vih ont ete les premiers developpes. Leur bonne sensibilite est contrebalancee par une specificite imparfaite. Des techniques analytiques plus specifiques (wb, ripa) sont utilisees pour la confirmation d'un resultat mais ce sont des techniques sophistiquees, inadaptees au diagnostic de routine. La meilleure connaissance des caracteristiques moleculaires et immunologiques des retrovirus vih permet le developpement de tests diagnostiques plus specifiques, en particulier grace a immunoenzymatique rapide pour le diagnostic serologique des infections a vih1 et vih2. L'utilisation de deux peptides synthetiques issus des glycoproteines transmembranaires gp41 pour vih1 et gp36 pour vih2, permet la detection et le typage des anticorps correspondants. Ce format original reunit les criteres requis de sensibilite et specificite maximales, par sa mise au point a partir de ce type d'antigene, la simplicite technique et la rapidite du diagnostic, par le processus de filtration. Le present memoire expose toutes les etapes du developpement et de l'optimisation de cette trousse serodiagnostique, ainsi que les resultats d'etudes cliniques internes et externes multicentriques, l'ensemble de ces validations cliniques ayant abouti a l'agrement de cette trousse aupres du laboratoire national de la sante


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 195 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.