Le fragment 1 de la myosine extraite de muscle squelettique de lapin : etude de ses proprietes hydrodynamiques et de sa structure a basse resolution

par MANUEL GARRIGOS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Paul Vigny.

Soutenue en 1990

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans un muscle squelettique, la force contractile engendree au cours de la contraction musculaire resulte de l'interaction de deux proteines: la myosine et l'actine. Toute tentative de description a l'echelle moleculaire du mecanisme de contraction musculaire suppose la connaissance de la structure des partenaires impliques dans cette interaction a savoir, la tete de la myosine (s1) et l'actine. Alors que la structure de l'actine est connue, celle du s1 est encore matiere a debat. Le present memoire est consacre a l'etude de la morphologie du s1 en solution. Differentes techniques ont ete utilisees pour cela, la sedimentation a l'equilibre, la diffusion quasi-elastique de la lumiere laser (dqel), la diffusion de rayons-x aux petits et grands angles. Cette derniere technique a permis de caracteriser la taille du s1 en determinant la fonction de distribution des distances qui caracterise la frequence d'apparition d'une distance intramoleculaire donnee. Cette fonction s'annule pour une distance maximale, d#m#a#x, separant deux points sur le s1, superieure a 190 a. La sedimentation a l'equilibre de solutions de s1 a permis, d'une part, de determiner sa masse moleculaire (113000 g/mole) et d'autre part, de montrer que le s1 se presente toujours sous la forme monomerique independamment de la presence de composes mg-phosphate dans les tampons utilises. La meme technique appliquee a du s1 dans des tampons de densite variable a permis de determiner son degre d'hydratation (0,3 g d'eau/g de proteine). Par ailleurs, le coefficient de diffusion de translation du s1 (d#2#0#,#w=4,6. 10##7 cm#2/s) a ete determine par dqel. L'ellipsoide hydrate de forme allongee qui possederait les memes proprietes hydrodynamiques que le s1, aurait un rapport axial p de valeur egale a 5,7. Ces resultats traduisent le caractere asymetrique prononce de la forme du s1. De plus, les experiences de dqel ont mis en evidence une variation du d#2#0#,#w du s1 en fonction de la force ionique. A basse force ionique, d#2#0#,#w decroit. Ce comportement hydrodynamique s'explique si l'on tient compte de l'influence sur le coefficient de friction du s1 d'un fragment de 41 acides amines appartenant a la chaine legere lc1. Les donnees structurales et hydrodynamiques que nous avons obtenues en solution sont en accord avec la morphologie du s1 observee par microscopie electronique. C'est la premiere fois, dans le cas du s1, que l'ensemble des donnees experimentales obtenues en solution et par microscopie electronique converge vers une representation consensuelle de la morphologie du s1


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.