Essai sur le polymorphisme des plantules d'angiospermes. L'examen particulier des flores antillaises

par ALAIN ROUSTEAU

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Henri Puig.

Soutenue en 1990

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail tente d'expliquer la diversite des formes de plantules chez les arbres dicotyledones en termes d'adaptation et d'evolution. Les resultats acquis laissent supposer qu'au plan evolutif, les arbres derivent des herbes (chez les dicotyledones comme chez les monocotyledones) et que les dicotyledones herbees ont pour ancetres de petites monocotyledones. Livre i. On etudie, in situ, la dimension adaptative des principaux types de plantules d'arbres. En adoptant un indice de phase sylvigenetique quantifie, fonde sur la physionomie des peuplements, on montre l'effet de la dynamique naturelle des forets denses humides de guadeloupe sur le spectre des types plantulaires. La diversite de la flore et de la vegetation insulaires caraibes permet en outre, de montrer comment les plantules s'adaptent aux principaux milieux tropicaux. Livre ii. En prenant pour references des spectres plantulaires continentaux (africain, asiatique et americains), il apparait qu'aux petites antilles, une flore xerophile, ancienne, peu polymorphe en terme de structures plantulaires, coexiste avec une flore hygrophile, diversifiee, d'origine amazonienne recente et riche en germinations hypogees. Livre iii. L'analyse de quelques genres arborescents polymorphes conduit a opposer les structures plantulaires courantes (regulieres) a des formes inhabituelles (etrangers) qui sont interpretees comme des temoins des discontinuites instables de l'evolution. Diverses considerations morphologiques, associees aux conclusions des livres i et ii, conduisent a proposer un arbre evolutif simple des structures plantulaires chez les arbres. Ces resultats peuvent documenter l'histoire des angiospermes, les processus et les facteurs de leur evolution


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 183 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 1990 796
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.