Arn maturase et adn endonuclease : biogenese et relations fonctionnelles de deux proteines introniques mitochondriales de la levure saccharomyces cerevisiae

par VALERIE GOGUEL

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de P. SLONINSKI.

Soutenue en 1990

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le genome mitochondrial de la levure s. Cerevisiae possede trois genes morceles. Certains facteurs necessaires a l'epissage sont codes dans les introns eux-memes. L'intron bi4 (4# intron du gene codant pour le cytochrome b) codant pour une arn maturase qui est indispensable a l'epissage de deux introns homologues: l'intron bi4 et l'intron ai4 (4# intron du gene codant pour la sous-unite i de la cytochrome oxydase). L'intron ai4 code pour une endonuclease qui est indispensable a la transposition de l'intron: 1) la maturase bi4 a ete exprimee dans la bacterie et on a montre qu'elle pouvait stimuler la recombinaison homologue par le biais du systeme recbcd. Elle ne peut assurer l'epissage de l'intron bi4 ou d'introns derives lorsqu'ils sont transcrits dans la bacterie; 2) nous avons etudie la biogenese de la maturase bi4, et montre qu'elle etait fonctionnelle lorsqu'elle est produite en quantites infimes. De plus, dans certains contextes mutationnels, bien qu'elle soit produite et sauvage, elle ne peut plus controler l'epissage de l'intron ai4, probablement parce qu'elle reste fixee sur l'arn intronique bi4; 3) les deux proteines ai4 endonuclease et bi4 maturase partagent 80% de similitudes. Pourtant elles n'ont pas les memes fonctions. Nous avons construit par recombinaison in vivo toute une serie de proteines mosaiques, et etudie leurs fonctions maturasique et endonucleasique. Nous avons aussi realise une mutagenese de la maturase bi4. En conclusion certains mutants de maturase permettent l'epissage, mais inhibent la traduction, probablement en restant fixees a l'arn. Les proteines ai4 et bi4 semblent etre composees de deux domaines, le domaine c-terminal etant plus important pour definir la fonction de la proteine. Nous pensons que les deux activites sont exclusives, et que l'activite arn maturase aurait evolue a partir de l'activite adn endonucleasique apres la propagation des introns


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 206 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.