Interphase dans des composites fibres nicalon/verre las discussion de sa formation et de son incidence sur le comportement mecanique

par CHRISTINE PONTHIEU

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de M. LACIN.

Soutenue en 1990

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La caracterisation detaillee de la microstructure (met, methr) et de la chimie (sims, aes, xps) de la region interfaciale dans une serie de composites sic nicalon/las (li#2o, al#2o#3, 4 sio#2) a revele plusieurs points nouveaux concernant l'interaction fibre/matrice qui a lieu au cours de l'elaboration de ces materiaux par pressage a chaud (environ 1300c). L'interphase est constituee d'une couche de carbone, cc, mais aussi d'une zone de transition, zt, situee entre cc et la fibre. Zt contient la phase silicatee formee au cours de l'oxydation de la fibre. La structure de cc, turbostratique tres desorganisee ou amorphe, est influencee par la composition de la matrice et la duree d'elaboration. Ce dernier parametre influence egalement la diffusion des elements de la matrice dans la fibre mais n'a que peu d'effet sur l'epaisseur de cc. Les processus d'interaction fibre/matrice peuvent etre discutes au vu de ces informations nouvelles. Des essais mecaniques effectues parallelement (flexion trois points, traction sur fibres extraites, microindentation) montrent que i) la valeur de la resistance en traction des fibres est fortement influencee par les parametres d'elaboration du composite, ce phenomene n'est pas du a la diffusion des elements de la matrice dans la fibre ni a une modification de la structure de la fibre au-dela de la zone de reaction et que ii) les proprietes de glissement fibre/matrice dependent des caracteristiques microstructurales de l'interface verre/carbone et non uniquement des proprietes intrinseques du carbone. Le glissement au sein du carbone n'est d'ailleurs pas toujours facile et de ce fait n'induit pas systematiquement une rupture non fragile


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 60 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure de céramique industrielle. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 85 PON
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 1990 771
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.