Reflexe tardif de flexion chez l'homme presentant une section spinale complete

par Agnès Roby-Brami

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Pierre Buser.

Soutenue en 1991

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La stimulation des afferents du reflexe de flexion (arf) chez l'homme souffrant d'une section spinale complete provoque un reflexe tardif de flexion dont la latence est d'autant plus forte que l'intensite ou la duree de la stimulation est elevee. Les voies internunciales du reflexe tardif de flexion peuvent etre inhibees par les arf ipsi- ou controlateraux. Les arf provoquent egalement une inhibition du reflexe monosynaptique h du soleaire ispilateral et une facilitation du reflexe h du soleaire controlateral en partie postsynaptiques, associees a une inhibition presynaptique des fibres ia. L'activite spinale automatique peut etre exceptionnellement rythmique chez l'homme. Ces activites reflexes sont analogues aux reflexes tardifs decrits par lundberg chez le chat spinal aigu sous dopa et qui sont tres lies au generateur spinal de marche. Il est donc probable que la moelle epiniere de l'homme isolee des centres superieurs comporte des circuits fonctionnels sur lesquels repose la generation du rythme locomoteur


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 320 P

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1991
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.