Etude des processus biologiques et des facteurs physiques responsables de la dispersion et du recrutement des larves meroplanctoniques. Modele : les larves d'echinodermes*

par MARIA LUIZA PEDROTTI

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de PAUL NIVAL.

Soutenue en 1990

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons etudie l'effet de la qualite et de la quantite de la nourriture sur le temps de developpement larvaire, le taux de survie, la croissance et les taux de filtration et d'ingestion de deux echinides. Il existe un seuil maximal de nourriture au-dela duquel il n'a a plus de changements dans l'efficacite de la croissance. La chemoreception d'un facteur attractif porte par des spheres en polystirene, ayant sejourne dans de l'eau de mer enrichie en algues, declenche une ingestion selective des larges. Nous avons etudie les phenomenes qui peuvent accelerer ou retarder la metamorphose. La presence de post-larves dans le plancton montre que chez les echidines la metamorphose peut avoir lieu pleine eau. In situ, nous avons identifie les stades larvaires d'echinides et d'ophiurides, etudies leur dispersion et les processus qui pourraient l'expliquer: courants, mouvements verticaux. Les larves d'echinodermes ont une migration journaliere de faible amplitude; elles restent dans la couche superficielle et subissent des contraintes hydrologiques qui peuvent limiter leur dispersion ou les entrainer loin des zones favorables a la fixation des post-larves. Le nombre de larves diminue de la cote vers le large, cependant elles sont limitees a la zone frontale qui separe les eaux cotieres de celles du large du bassin liguro-provencal. L'existence d'une ponte synchrone et d'une succession dans le temps des differents stades larvaires pour les echinides implique un recrutement assez court dans la region. Chez les ophiurides il y a un apport constant de jeunes stades; le recrutement de ces especes est tres etale dans le temps


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 310 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Observatoire océanologique. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B VI c / PED / e
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.