Etude des agregats de molecules amphiphiles par des techniques optiques. Cas des agregats flexibles, et role des fluctuations thermiquesf

par Albrecht Ott

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Dominique Langevin.

Soutenue en 1990

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons etudie, a l'aide de techniques optiques, des agregats etendus et flexibles d'amphiphile en solution. Dans une premiere partie nous nous sommes interesses au mode d'autodiffusion des micelles cylindriques, objets tres allonges et flexibles, similaires a des chaines de polymere en solution. Mais, contrairement a ces dernieres, les micelles peuvent se couper et se recombiner, ce sont des polymeres vivants. Leur autodiffusion est une combinaison de reptation et de sauts dus aux coupures. Nous avons montre en utilisant une technique de fluorescence (frap) que le coefficient de diffusion varie suivant une loi de puissance avec la concentration. L'exposant est en accord avec les predictions theoriques pour les polymeres vivants. Dans le cas des micelles tres allongees, nous avons observe une hyperdiffusion (le coefficient de diffusion effectif augmente avec le temps d'observation) que nous avons interpretee en termes de vols de levy. Dans une seconde partie nous avons etudie une phase lamellaire gonflee, un empilement de bicouches avec une grande quantite de solvant entre les couches. Elle est stabilisee par les ondulations des couches qui donnent naissance a des repulsions steriques. Ces ondulations peuvent etre detectees par diffusion quasielastique de la lumiere, ce qui donne acces aux grandeurs mecaniques du systeme: la compressibilite et le module elastique de courbure des couches. Nous avons incorpore une proteine dans le systeme lamellaire. Nous avons montre que la proteine adhere aux bicouches et qu'une faible quantite de proteine augmente leur rigidite d'une maniere significative


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 114 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 1990 641
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.