Comportement et metabolisme de quelques meduses en mer ligure et dans le bassin de bedford

par SOPHIE MATSAKIS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de PAUL NIVAL.

Soutenue en 1990

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les populations d'hydromeduses de la rade de villefranche-sur-mer ont ete denombrees ainsi que leurs proies potentielles afin de montrer leurs variations annuelles d'abondance et de mettre en evidence les relations predateurs/proies. Une etude en laboratoire de la physiologie des hydromeduses du genre clytia a ete realisee. Leur taux d'ingestion reste proportionnel a la concentration en nourriture jusqu'a une concentration maximale au-dela de laquelle il se stabilise et devient constant. Elles peuvent aussi ingerer jusqu'a 900% de leur propre poids de carbone. Cependant une ingestion quotidienne de plus de 100% de leur poids de carbone leur permet d'atteindre une taille adulte en 27 a 30 jours. Le taux d'excretion amoniacale de clytia augmente de facon exponentielle avec la taille de l'organisme et le taux d'excretion specifique est tres eleve et constant. Clytia a un metabolisme fort caracterise par un taux de renouvellement journalier de l'azote superieur a 10%. Le q10, pour l'excretion varie de 1,3 a 2,04 selon les conditions experimentales. Ces etudes effectuees au laboratoire ont permis le calcul du bilan de croissance in situ de clytia. Au bassin de bedford (nouvelle-ecosse, canada), nous avons mesure l'impact in situ de la predation par les meduses, durant les mois de printemps. Dans des conditions optimales, les meduses tirent tres rapidement profit des fortes densites d'herbivores en exercant une predation intense et en ayant des rations journalieres superieures a 500% de carbone. Elles consomment quotidiennement jusqu'a 50% de leur biomasse mesozooplanctonique totale. Elles apparaissent comme des predateurs importants, capables d'intervenir dans la dynamique des populations d'organismes proies


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 356 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Observatoire océanologique. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : B VI b / MAT / c
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.