Etude des interactions entre peptides et molecules de classe i du complexe majeur d'histocompatibilite dans l'induction de lymphocytes t cytolytiques

par FREDERIC MARTINON

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de JEAN-PAUL LEVY.

Soutenue en 1990

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les lymphocytes t cd4 sont restreints dans leur activite par les molecules de classe ii du complexe majeur d'histocompatibilite (cmh) et reconnaissent comme antigene un peptide presente par une de ces molecules. Un mecanisme comparable a plus recemment ete mis en evidence dans le cas des cellules t lytiques (ctl) cd8 dont l'activite est restreinte par les molecules de classe i du cmh et nos recherches portent sur ce sujet. L'etude structurale et fonctionnelle d'un peptide antigenique nous a permis de localiser precisement les acides amines epitopiques reconnus par les ctl et ceux impliques dans l'agretope necessaire a l'association avec la molecule de classe i du cmh. Les resultats obtenus montrent qu'un peptide antigenique pour des ctl cd8 peut presenter deux epitopes differents sur une sequence de 16 acides amines. Par ailleurs, nous avons montre qu'il existe une association physique entre les peptides antigeniques et les molecules de classe i du cmh. Nous avons observe qu'un peptide peut s'associer a plusieurs molecules du cmh indiquant que la specificite de cette association ne peut rendre compte de la restriction par les molecules du cmh de l'activite des cellules t. L'utilisation de peptides synthetiques in vitro a permis de reveler et d'amplifier une reponse cytolytique latente, suggerant que d'autres mecanismes que l'absence de certains precurseurs de ctl soient a l'origine de l'immunodominance. Ces resultats permettent de mieux comprendre certains aspects de la reponse des ctl et leur application dans la vaccination, notamment contre le virus d'immunodeficience humaine, est envisagee


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 499 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 1990 608
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.