Physiologie et selection de la production d'autoanticorps dans le repertoire des lymphocytes ly1-b chez la souris

par FRANCOIS HUETZ

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de ANTONIO COUTINHO.

Soutenue en 1990

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La selection des repertoires lymphocytaires, plus particulierement de celui des lymphocytes b, a ete etudiee chez la souris normale non immunisee. Peut-on mettre en evidence ces mecanismes de selection dans un systeme particulier? nous avons choisi de nous interesser aux cellules ly-1 b qui produisent des anticorps anti-grsbr. Trois parametres ont ete utilises pour etudier ces cellules: 1) l'expression du marqueur ly-1 a la surface cellulaire par les techniques de cytometrie de flux; b) l'activite l'activite anti-grsbr par les techniques de culture cellulaire; c) l'utilisation des familles de genes vh par ces cellules, a l'aide des techniques de la biologie moleculaire, comme l'hybridation in situ. L'utilisation de ces techniques, a permis de constater que: 1) les cellules t peuvent influencer le repertoire des cellules b dans certains organes car: la rate des souris athymiques ne contient pas de precurseurs anti-grsbr; l'injection de cellules t activees dans des souris athymiques restaure un nombre normal de precurseurs anti-grsbr dans la rate; l'injection de cellules t adultes a des nouveau-nes accelere l'apparition de precurseurs anti-grsbr dans la rate; par contre, la presence des precurseurs anti-grsbr est t independante dans la cavite peritoneale; 2) en plus de la cavite peritoneale, il existe d'autres localisations preferentielles des cellules ly-1 b. Elles sont majoritaires dans la cavite pleurale ou la production d'anticorps anti-grsbr est deux fois plus forte que dans la cavite peritoneale; 3) l'utilisation des familles de genes vh est particuliere au niveau: a) des cellules ly-1 b qui, chez l'adulte, utilisent preferentiellement la famille de gene vh#1#1 (ce qui n'est pas le cas chez le nouveau-ne); b) des cellules anti-grsbr qui, lorsqu'elles sont situees dans la cavite peritoneale utilisent toutes la famille de genes vh#1#1, ce qui n'est pas le cas lorsqu'elles sont situees dans la rate; 4) l'activite anti-grsbr augmente avec l'age de la souris, contrairement a d'autres autoanticorps comme les anti-adn. On peut donc conclure que, dans ce systeme, la selection des cellules b est dependante de la specificite qu'elles expriment, de l'age et de l'environnement cellulaire, et peut etre modulee par les cellules t. Elle peut etre visualisee aux niveaux phenotypique, fonctionnel et genetique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 302

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 1990 550
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.