Etude de préconditionnements pour la résolution, par la méthode des éléments finis, des équations de Navier-Stokes pour un fluide compressible

par Laura Cecilia Dutto

Thèse de doctorat en Mathématiques appliquées

Sous la direction de Olivier Pironneau et de Jacques Periaux.

Soutenue en 1990

à Paris 6 .


  • Résumé

    On etudie la simulation numerique de l'ecoulement d'un fluide visqueux compressible autour d'un obstacle dans le plan, modelise par les equations de navier-stokes, ecrites sous forme non conservative. On utilise une approche instationnaire des equations, meme quand il s'agit d'obtenir une solution stationnaire. La discretisation centree en espace est realisee au moyen des methodes d'elements finis conformes, en utilisant, pour les differentes variables, des espaces d'approximation compatibles. La discretisation en temps est faite a l'aide des schemas totalement implicites. On propose deux formulations variationnelles possibles du probleme discret, l'une conduisant a un systeme non lineaire de grande dimension, et l'autre, a un probleme d'optimisation scalaire. Celui-ci est resolu avec une methode de type quasi-newton a stockage variable, et celui-la, au moyen d'une methode de sous-espaces de krylov (l'algorithme de gmres non lineaire). On etudie le choix des preconditionneurs dans ce dernier cas. Pour preconditionner la fonction non lineaire a etudier, on utilise des formes approchees de la matrice jacobienne associee a celle-ci; on tient compte de sa structure par blocs. On presente une famille de preconditionneurs non symetriques obtenue par des factorisations de type ldu. Un preconditionnement par relaxation, en parcourant les nuds du domaine selon une direction privilegiee, est propose

  • Titre traduit

    Study of the preconditioners for the resolution, by the finite element method, the navier-stokes equations for a compressible flow


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (215 p.)
  • Annexes : Bibliogr. (179-185)

Où se trouve cette thèse ?