L'element p de drosophila melanogaster. Etude du mecanisme de transposition et de sa regulation. Interactions avc le genome de l'hote

par DARIO COEN

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de DOMINIQUE ANXOLABEHERE.

Soutenue en 1990

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'element p de drosophila melanogaster est l'un des transposons les mieux connus du regne animal, et ce pour trois raisons principales: 1) il existe des souches vides d'elements p (souches m). Cela est du a l'histoire evolutive particuliere de cet element qui semble avoir envahi le genome de drosophila melanogaster tres recemment (au cours des 40 dernieres annees). Ainsi les vieilles souches de laboratoire, capturees dans la nature avant le debut des annees 50, sont depourvues de sequences homologues a p. Par contre, aujourd'hui il n'existe plus dans la nature d'individu de l'espece drosophila melanogaster ne contenant pas de sequences homologues a p; 2) la transposition de p est genetiquement regulee: elle n'a lieu a haute frequence que dans la lignee germinale des hybrides f1 issus d'un croisement entre une femelle m (vide d'elements p) et d'un male p (contenant de nombreux elements p fonctionnels). Elle entraine alors un syndrome, connu sous le nom de dysgenesie des hybrides (mutations, remaniements chromosomiques, sterilite); 3) l'element p est devenu un instrument omnipresent de la genetique et la biologie moleculaire de la drosophile, ou il sert en tant qu'outil sophistique de mutagenese et de clonage des genes ainsi que comme vecteur de transformation. En retour, une masse d'informations considerable est ainsi generee sur le fonctionnement de l'element p. L'approche choisie ici a ete d'utiliser des transgenes p comme rapporteurs de l'effet de la transposase et/ou des produits de regulation de p. Construits in vitro, ces transgenes contiennent un gene heterologue insere entre les extremites de p. Ce gene est soit fusionne au gene de la transposase soit controle par ses propres promoteurs et regions regulatrices. 1) il a ete montre, pour la premiere fois, un effet des produits de regulation de p sur un gene heterologue (white) insere dans un element p. Ce transgene, p#d#19. 3(19de) contient un gene white#+ dont un fragment 5, contenant toutes les sequences de regulation et le premier exon, a ete duplique in vitro en tandem direct. L'expression du gene white contenu dans ce transgene est reprimee entraine une reduction de la pigmentation des yeux. La repression par p de p#d#19. 3(19de) est un phenomene epigenetique reversible du a la seule presence dans le genome d'elements p, complets ou portant certains types de deficiences, et a leur expression somatique. Cet effet passe par une augmentation de la repression exercee par la mutation zeste#1 sur le gene white (phenomene de transvection) et montre que le(s) represseur(s) de p peut avoir un effet cis-regulateur a longue distance sur un promoteur heterologue. 2) le transgene p#d#19. 3(19de) s'est revele hyper-mutable sous l'action de la transposase de p, de meme que d'autres transgenes de structure similaire. L'etude des mutations induites a permis de montrer que la plupart resultaient de deletions ou d'amplifications precises de sequences dupliquees en tandem direct, internes aux transgenes etudies. Le mecanisme le plus probable est l'induction par la transposase d'un fort taux de recombinaison homologue pre-meiotique intra-chromatide ou entre chromatides surs. 3) l'utilisation de fusions traductionnelles p-lacz a permis de montrer que les produits de regulation codes par p pouvaient aussi agir directement sur le promoteur de p in vivo et reprimer sa transcription


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 297 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 1990 457
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.