Heliosismologie : etude theorique de la visibilite des oscillations non radiales. analyse de l'experience iphir

par THIERRY TOUTAIN

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de J.-L. BOBIN.

Soutenue en 1990

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'heliosismologie, c'est l'etude des oscillations globales de la matiere solaire. Theoriquement introduites a la fin du siecle dernier, celles-ci ont ete mises en evidence sous forme d'une oscillation de cinq minutes du champ de vitesse photospherique solaire. Celui-ci est soumis simultanement a plusieurs millions d'oscillations distinctes que l'on identifie a l'aide de trois entiers (n,l,m) qui ont la meme signification en mecanique quantique. Ces oscillations peuvent etre assimilees a des ondes stationnaires piegees dans des cavites a l'interieur du soleil. Elles sont appelees modes de pression ou de gravite suivant la force de rappel qui intervient. Afin de detecter des composantes oscillatoires, on peut mesurer le flux lumineux provenant de l'integralite du disque solaire. C'est ce qui a ete fait avec l'experience iphir pendant 160 jours dans l'espace. On a pu ainsi detecter par analyse spectrale des modes de pression vers 3 millihz. (1=0 a 2 et n=17 a 23). On a ainsi mesure avec precision leurs frequences, leurs durees de vie, detecte les multiplets rotationnels (equivalent de l'effet zeeman en physique atomique). On a egalement analyse le comportement de ces modes pendant plusieurs mois. En parallele, ont ete menes des travaux theoriques afin de mesurer la visibilite des modes de pression et de gravite lors de mesures du type iphir. Ces calculs developpes en tenant compte du transfert de rayonnement de la region photospherique ont montre que ce dernier peut devenir important surtout pour les modes de gravite. Il peut donc jouer assez fortement sur la predominance de certains modes dans ces mesures de flux


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 110 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Observatoire de la Côte d'Azur. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 003482
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.