Perception des composes pheromonaux chez mamestra suasa et mamestra brassicae (lepidopteres : noctuidae). mecanismes naturels et effets de quelques insecticides

par PHILIPPE LUCAS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de René Ozon.

Soutenue en 1990

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans la premiere partie de ce travail, une etude comparee sur les males de m. Suasa et m. Brassicae des mecanismes naturels de la reception des composes pheromonaux a ete menee par eag et enregistrement unitaire couple a la micro-informatique de l'activite des neurones olfactifs de l'antenne. Les resultats de ces tests associes a une etude en tunnel de vol du comportement d'orientation des males et a l'observation de la morphologie des structures sensorielles de l'antenne nous ont permis d'analyser le codage peripherique des composes pheromonaux chez m. Suasa. L'etablissement des profils de sensibilite des neurones olfactifs nous a permis de definir 3 types de neurones recepteurs localises dans 2 categories morphologiques de sensilles trichoides dans cette espece. Les niveaux relatifs d'excitation de ces differents types neuronaux semblent etre interpretes au niveau du deurocerebron comme significatifs de l'attractivite ou non d'un melange. L'analyse menee chez m. Brassicae montre une organisation des neurones olfactifs et un codage sensoriel des composes pheromonaux comparables a ceux de m. Suasa. Dans une deuxieme etape, nous avons etudie les effets de 3 insecticides, ayant le canal na#+ comme cible principale, sur l'activite des neurones olfactifs. Le ddt induit un regroupement en bouffees des potentiels d'action et une augmentation de leur rythme d'emission sans modification des profils de sensibilite des neurones olfactifs. La deltamethrine inhibe toute emission de potentiels d'action alors que ni la forme, ni l'amplitude des potentiels de recepteur ne sont modifiees. La bioresmethrine n'a aucun effet sur le fonctionnement des neurones olfactifs dans nos conditions experimentales. Les differences d'activite de ces 3 insecticides ayant pourtant la meme cible principale prouvent que l'antenne constitue une preparation biologique favorable a l'etude du mode d'action des insecticides agissant sur


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 213 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 1990 217
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.