L'unité à coesite du massif Dora-Maira (Alpes occidentales, Italie) dans son cadre pétrologique et structural

par Caroline Henry

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Christian Chopin.

Soutenue en 1990

à Paris 6 .


  • Résumé

    La decouverte de coesite et d'autres assemblages de tres haute pression dans differentes lithologies d'un terrain coherent, dans le sud du massif dora-maira (vals varaita et po), indique qu'une portion de croute continentale a ete enfouie a environ 100 km de profondeur. L'unite a coesite fait partie d'une pile complexe de nappes, composees d'ecailles de socle polymetamorphique, de couverture permo-carbonifere a cretacee (?) et de schistes lustres ophiolitiferes. Le metamorphisme typomorphe de hp et thp est caracterise par une grande variete de degres, avec d'enormes sauts de metamorphisme entre certaines des unites. De bas en haut, les unites sont superposees dans l'ordre suivant: unite schiste bleu; unite a coesite; unites schiste bleu de haut degre, avec ou sans eclogites. Dans l'unite a coesite, quelques assemblages mineraux de hp-mt contraignent le debut des chemins retrogrades; une evolution tardive, en conditions schiste vert est commune a toutes les unites. Dans toute la pile de nappes, la structure principale est une foliation mylonitique regionale, portant une lineation ene-wsw avec sens de cisaillement associe vers l'wsw; cet episode de deformation ductile cisaillante se fait en climat schiste vert. Quelques reliques tectoniques de haute pression sont mises en evidence: elles sont caracterisees par des textures equantes et des structures plutot symetriques. Les donnees geochronologiques (u-pb, rb-sr, 39ar-40ar) indiquent un age eo-alpin (100 ma environ) pour les metamorphismes de thp et hp. La retromorphose et les structures regionales sont datees d'environ 40 ma. Le scenario resultant indique : 1) une subduction tres profonde de la plaque europeenne au cretace moyen, 2) un empilement et un charriage vers l'ouest d'unites continentales et oceaniques variees pendant l'eocene. L'essentiel de la remontee des unites les plus profondes a certainement lieu entre ces d


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (453 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 270-283

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 1990 169
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris6 1990 169 (1 et 2)
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.