Enroulement du mouvement brownien plan autour de deux points

par JEAN-CLAUDE GRUET

Thèse de doctorat en Sciences et techniques communes

Sous la direction de Marc Yor.

Soutenue en 1990

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    A la difference des etudes de convergence en loi recentes sur des sujets voisins, nous nous interessons ici a des estimations asymptotiques presque sures. Nous commencons par generaliser dans les deux premieres parties le resultat suivant du a mountford: un couple de determinations continues de l'argument d'un mouvement brownien plan par rapport a deux points distincts est un processus transient. Nous nous interessons d'abord a des couples de martingales locales continues qui se ramenent par changement de temps a une paire d'angles generalises ponderes par des fonctions radiales suffisamment integrables. Nous prouvons que dans le cas symetrique, leur comportement est dichotomique. En second lieu, nous donnons dans un cas particulier un critere integral concernant la limite inferieure de la norme du couple. Nous etudions aussi dans la deuxieme partie la vitesse de fuite d'un couple d'angles. Enfin, dans la derniere partie, nous etudions le mot homotopique dans le plan prive de deux points


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 38 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 1990 152
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.