La croissance des cristaux d'helium 3

par François Graner

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Serge Haroche.

Soutenue en 1990

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons mesure la relaxation de la forme de cristaux d'helium 3 sous l'effet de la gravite et de la tension de surface, pres du minimum de leur courbe de fusion (tm=0,32 kelvin). On en deduit un taux de croissance, qu'on trouve maximum a tm, ou la chaleur latente est nulle. La valeur de ce maximum est interpretee comme la mobilite intrinseque de l'interface solide-liquide, puis comparee aux theories existantes. Nous etudions aussi de quel cote de l'interface liquide-solide est degagee la chaleur latente liberee par la croissance. Nous realisons la premiere mesure experimentale de la resistance thermique de l'interface, par une methode originale. Cette valeur est tres inferieure aux estimations existantes. Nous interpretons cette bonne transmission de la chaleur en soulignant l'importance de modes sonores transverses qui existent dans l'helium 3 liquide a tres basses temperatures


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 74 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.