Biosynthese du paf-acether par les procaryotes et les cellules eucaryotes : consequences physiopathologiques

par YVES-PIERRE DENIZOT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Pierre-André Cazenave.

Soutenue en 1990

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le paf-acether est l'un des plus puissants mediateurs de l'inflammation. Le role croissant de ce mediateur au cours des processus inflammatoires, ainsi que sa presence ubiquitaire dans de nombreuses especes eucaryotes, nous a suggere que le paf-acether ait pu etre conserve durant l'evolution. Nous montrons ici que les bacteries (notamment e. Coli et campylobacter pylori) contiennent du paf-acether et peuvent acetyler le lyso paf-acether exogene pour produire et liberer de grandes quantites de paf-acether. Ces resultats sont importants car: 1) ce puissant mediateur pro-inflammatoire peut contribuer aux effets pathogenes dus a certaines enterobacteries; 2) la continuite de la capacite a synthetiser le paf-acether tout au long de l'evolution phylogenique des especes depuis e. Coli a l'homme conduit a se poser la question de son role en biologie cellulaire, plus fondamental peut-etre que son role classique de mediateur de l'allergie et de l'inflammation. Nous montrons egalement que les fibroblastes et les keratinocytes humains sont capables de produire du paf-acether. Cette production peut expliquer la presence du paf-acether retrouve dans la peau inflammee suite a une provocation allergique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 268 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.