Perception visuelle de la courbure des surfaces en mouvement

par VALERIE CORNILLEAU-PERES

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de Pierre Buser.

Soutenue en 1990

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Lorsqu'un observateur est en mouvement par rapport a un objet tridimensionnel (3-d), il peut percevoir la structure 3-d de cet objet grace au mouvement relatif des points sur une meme image retinienne (parallaxe de mouvement), mais aussi, en theorie, grace a la difference (disparite de mouvement) des vitesses des points de l'image sur les retines droite et gauche. Dans une premiere partie nous avons etudie la perception de la courbure des surfaces a partir de la parallaxe de mouvement. Le modele de la variation de spin permet de predire l'influence des differentes composantes du mouvement 3-d sur la perception de la courbure des surfaces. Ces predictions ont ete verifiees dans un ensemble d'experiences psychophysiques. Dans une seconde partie nous avons propose un schema theorique d'utilisation de la disparite de mouvement comme indice de structure 3-d. Nous n'avons pu confirmer les predictions issues de ce modele, mais nous avons obtenu un ensemble de donnees experimentales sur la cooperation entre parallaxe de mouvement et disparite binoculaire dont ne peut rendre compte aucune approche theorique actuelle


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 342 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.