Etude de la localisation chromosomique et de la transcription du gene codant pour la proteine xlr (expression lymphocytaire regulee liee a l'x). Mise en evidence d'un nouveau transcrit testiculaire

par ALPHONSE CALENDA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques et fondamentales appliquées. Psychologie

Sous la direction de P.-A. CAZENAVE.

Soutenue en 1990

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La differenciation celullaire necessite de nombreuses etapes au cours desquelles sont impliques des facteurs extracellulaires et intracellulaires, ces derniers peuvent etre membranaires, cytoplasmiques ou encore nucleaires. Les facteurs nucleaires lies a des stades de differenciation precis ont un role cle dans le processus de regulation de la transcription des genes exprimes au cours de ces etapes. La famille multigenique xlr (expression lymphocytaire regulee liee a l'x) code pour une proteine detectee a la suite d'un travail de genetique inverse dans les lymphocytes t ou b differencies; assimilable a ces facteurs nucleaires et dont la fonction reste a determiner. Il lui correspond un messager fonctionnel unique, ce fait contraste avec la grande taille de cette famille multigenique qui comprend 50 a 100 sequences reparties sur les chromosomes x et y. Pour resoudre cette apparente contradiction, nous avons recherche l'expression de nouveaux transcrits xlr et notamment dans les organes non lymphoides. Un nouveau messager a ete mis en evidence dans les testicules; la sequence nucleotidique a revele une une divergence par rapport a la sequence du transcrit lymphocytaire qui de ce fait n'est plus unique et permis de deduire l'existence d'un cadre ouvert de lecture homologue a celui du transcrit lymphocytaire. Le criblage d'une banque genomique, nous a permis d'isoler des clones presentant de facon intriquee des sequences xlr nouvelles et des sequences y-specifiques. Les sequences y- specifiques revelent un dimorphisme du chromosome y dans les differentes souches de souris de laboratoire permettant leur classification en deux groupes distincts m. M. Musculus ou m. M. Domesticus; mais aussi un polymorphisme du meme chromosome dans les differentes especes mus. Ces resultats contribuent a la connaissance de l'organisation genomique et de la regulation de l'expression de cette famille multigenique xlr


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 174 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.