Diagenese des carbonates de plates-formes, recifs et mangroves, en atlantique et pacifique. Controle de la diagenese par les variationsthermo-glacio-eustatiques d'emersion-submersion. Aragonite, calcite, dolomite, phosphate

par FRANCOISE BOURROUILH-LE JAN

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de J. DERCOURT.

Soutenue en 1990

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les controles globaux de la diagenese des carbonates de plates-formes, recifs et mangroves en atlantique et pacifique, allant de l'holocene a 23 ma, sont au nombre de 6: 1. La sedimentation de haute energie, 2. Les paleotemperatures oceaniques, 3. Les variations du niveau des oceans, 4. Les phases d'emersion-submersion, 5. Les sols phosphato-bauxitiques, 6. Les relations avec l'expansion oceanique. En consequence, les variations thermo-glacio-eustatiques controlent les variations de la nappe phreatique ou lentille de ghyben-herzberg des plates-formes, iles et atolls, et donc la diagenese. La diagenese aragonitique comporte lithification et dissolution. La diagenese calcitique augmente avec le temps, l'ion sr#+#+ en etant le marqueur. La diagenese bauxitique et surtout phosphatee nait par evolution pedogenetique de produits volcano-sedimentaires pieges dans les karsts. Elle contribue a la diagenese dolomitique (li, mn, mg. . . ). La diagenese dolomite dans 2 exemples: mangrove d'andros, bahama, et facies corallien a rhodolithes du pacifique, montre le role d'ions tels que li, na, k, mn, et le transport de l'ion mg#+# par les molecules d'eau. La dolomitisation est une suite de relais ioniques ou n'interviennent que les equilibres d'hydratation et de deshydratation de l'ion mg#+#+. Li, mn, na, k, sont des catalyseurs et les mineraux pre- ou paradolomitiques pourraient se former. Ces differentes diageneses sont contemporaines et concurrentes, pour donner un etat de carbonate plus stable: calcite, puis dolomite


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 788 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 90 PA06 6061
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 1990 61 (1-3)
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1990

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 90 PA06 6061
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.