Structure electronique locale dans les oxydes supraconducteurs a haute temperature critique

par VALERIE BARNOLE

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de CORYN HAGUE.

Soutenue en 1990

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La connaissance de la structure electronique dans les nouveaux oxydes de cuivre a haute temperature critique est primordiale. Parmi les differentes techniques d'investigation, la spectroscopie d'emission x fournit une information originale puisqu'elle permet d'etudier separement les densites d'etats occupes 3d du cuivre et 2p de l'oxygene au sein de ces composes complexes, avec l'avantage de s'affranchir des effets de surface. Les resultats d'emission x, coherents avec les resultats d'autres spectroscopies, sont confrontes aux modeles theoriques. Les desaccords entre l'experience et la theorie monoelectronique sont discutes. L'influence de l'hybridation cuivre-oxygene est mise en evidence. Les fortes correlations apparaissant dans les spectres ou un electron a ete retire de la bande de valence modifient l'hybridation des orbitales du cuivre les plus localisees tandis que les orbitales plus dispersives du cuivre et de l'oxygene forment des etats de type liquide de fermi


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Annexes : 204 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T Paris 6 1990 29
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.