Stress environnementaux et comportements urbains

par Gabriel Moser

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Claude Lévy-Leboyer.

Soutenue en 1990

à Paris 5 .


  • Résumé

    La vie en ville représente un stress pour l'individu. La littérature dans ce domaine est hétérogène et souvent imprécise quant à la nature des stress urbains et la façon dont ils agissent sur le comportement social. Et les modèles, essentiellement issus des résultats de laboratoire, sont insuffisants pour expliquer le comportement de l'individu dans un environnement urbain complexe caractérise par la présence simultanée d'une multitude de stress aigus et chroniques. Une conception interactionnelle du stress et une analyse en terme des mécanismes mis en œuvre, conduisent à proposer un modèle des effets des stress en milieu urbain. La citation est expose à des conditions spécifiquement urbaines qui représentent un stress en soi, et auxquelles s'ajoutent des stress élémentaires ponctuels (bruit, densité, etc. ) et il perçoit, évalue et réagit a ceux-ci en fonction de son exposition habituelle. Ses réactions comportementales sont soit automatiques, soit médiatisées par des processus cognitifs. L’intervention de l'un à l'autre de ces mécanismes est fonction de l'intensité de la stimulation environnementale et de l'activation qu'elle produit. Seule une activation moyenne, et évaluée comme telle par l'individu, permet la mise en œuvre de processus cognitifs sous forme de comportements de contrôle destine à faire face efficacement à la situation.

  • Titre traduit

    Environmental stress and urban behavior


  • Résumé

    Urban life is stressful. The literature on urban stress and how it influences social behavior is heterogenious and often inaccurate, and the existing models, essentially based on laboratory research, are insufficient to explain the behavior of urbanites in a complex environment characterized by the simultaneity of a multitude of acute and chronic stresses. Considering stress as an interac1tional process and analyzing its effects in terms of mechanisms, leads to propose a model of the effects of stress in urban environments. The urbanite is exposed as well to specific urban conditions which are stressful by themselves, as to occasionally emerging stimulations (noise, density, etc. ) which add themselves to the general urban conditions, and he perceives, evaluates and reacts to the acute stimulus with respect to his usual exposition. His behavioral reactions are either automatic either mediated by cognitive processes. The intervention of one or another of these mechanisms depends on the intensity of the environmental stimulations and on the resulting activation. Only a mean level of activation, and evaluated as such by the subject, leads to cognitive control behavior in order to cope efficiently with the situation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (373 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 330-373

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Paris Descartes-Bibliothèque de psychologie Henri Piéron (Boulogne-Billancourt, Hauts-de-Seine). Service commun de documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur