Histoire des centres d'apprentissage, 1939-1959 : les enjeux économiques, politiques et culturels de la constitution de l'enseignement technique court

par Vincent Troger

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de François Caron.

Soutenue en 1991

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'histoire des centres d'apprentissage (1939-1959) s'inscrit dans une conjonction de longue durée entre les besoins de formation des industries métallurgiques et la volonté de l'état d'organiser rationnellement les formations ouvrières au nom de l'intérêt économique et social de la nation. Le compromis qui s'est ainsi établi entre l'état et le patronat de la métallurgie est au centre de la constitution de l'ensemble de l'enseignement technique. Mais les centres d'apprentissage sont aussi le produit d'une succession de conjonctures historiques exceptionnelles qui, de la préparation de la guerre à l'effort de reconstruction ont conduit l'état à généraliser le principe de la scolarisation des formations ouvrières. La constitution des centres d'apprentissage a enfin été déterminée par le dynamisme des mouvements d'éducation populaire entre 1940 et 1950, ainsi que par l'émergence du projet d'école unique. Ce projet a par ailleurs exacerbé les débats qui avaient lieu depuis le début du siècle à propos de la transmission d'une culture technique par l'institution scolaire, créant ainsi de fortes tensions entre les finalités professionnelles et les finalités éducatives des formations.

  • Titre traduit

    Story of apprenticeship centers, 1939-1959 : economical, political and cultural stakes of workers training schooling


  • Résumé

    The existence of apprenticeship centers, which are actually called "lycées professionnels", was linked both to long term phenomena and events connected with a series of exceptional situation. To succeed in doing the schooling of apprenticeship, the state was steadily supported by the employers of metallurgical industries who needed schools for the training of workers. But the history of apprenticeship centers was also influenced by the intense political tensions of the period between 1939 and 1948, which made workers-training a key factor and contributed towards building up the identity of this institution amid strong contradictions between their professional and socio-cultural aims.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : ix, 383 f
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre d'histoire sociale du 20e siècle. Bibliothèque.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : s-s
  • Bibliothèque : Centre de documentation de l'Institut des Sciences Sociales du Travail (Bourg-la-Reine).
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2026
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-508
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 15274

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA4.LETT.1990
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.PA4.LETT.1990
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.