Le trait dans les repertoires vieux-romain et gregorien : un temoin de la psalmodie sans refrain

par Olivier Cullin

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Anne Prache.

Soutenue en 1991

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le sujet porte sur un double probleme: l'etude de la psalmodie sans refrain dans les repertoires liturgiques latins et la question plus precise du trait dans les rites romains et gregorien comme temoin priviligie de cette psalmodie archaique. Apres avoir defini une methode originale melant la liturgie et la musique, les temoignages historiques et litteraires, l'auteur identifie le corpus des pieces sans refrain dans l'ensemble des traditions liturgiques latines (chap. I et ii). Ldes chapitres iii et iv sont consacres a l'etude du trait romain et gregorien. Ils mettent en valeur l'importance du texte dans la forme musicale et montrent les relations stylistiques, esthetiques et modales entre rome et la gaule ainsi que la nature de ces echanges historiques a partir desquels est ne le chant "gregorien". La lecture comparative des differents repertoires musicaux indique que le trait et la psalmodie sans refrain constituent le fonds le plus ancien du chant liturgique latin. Le chapitre v explique comment il se transforme et donne naissance aux formes responsoriales. Enfin, les appendices retracent l'histoire des pieces sans refrain posterieures au fonds archaique. Un catalogue thematique des formules des traits clot cette etude.

  • Titre traduit

    Tract in old-roman and gregorian chant : a testimony of direct psalmody


  • Résumé

    This dissertion is dealing two questions. One is a study of direct psalmody in latin liturgical repertories. The other concerns tract in old-roman chant and gregorian chant as a remarkable testimony of this archaix psalmody. After a report of an original way of analysis where liturgy, music, historical and literary facts are closely bound, the author identifies the corpus of direct psalmody in all latin traditions. The central study explains old-roman and gregorian tract. The main important of text in the musical form is shown as the stylistic, aesthetic, modal relations between rome and gaulm in which "gregorian" chant has been created. The knowledge of the different repertoris proves that tract and direcft psalmody are the oldest part of liturgical chant. The last chapter explains how it has been transformed in responsorial psalmody. Direct psalmody of no-archiac repertories can the found in the appendix with a thematic catalogue of tracts.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2027

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2027
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-156
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.