Stefan zweig et la nouvelle

par YVES IEHL

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Jean-Marie Valentin.

Soutenue en 1991

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail est consacre a l'etude des nouvelles de stefan zweig (1881-1942), ecrivain autrichien de langue allemande. L'oeuvre nouvellistique de cet auteur a ete envisagee dans une double perspective, a la fois historique et thematique, car l'objectif poursuivi etait de mettre en evidence son evolution et sa coherence, et de montrer la place qu'elle occupe dans son epoque. Les premieres nouvelles de stefan zweig, ecrites a partir de 1900, sont marquees par les courants de l'impressionnisne et du jugendstill. Les themes principaux sont la brutalite tragique du destin, la fugacite de l'existence et la fragilite du bonheur. Le reve apparait comme une aspiration impuissante a saisir la vie qui toujours se derobe. Stefan zweig s'est ensuite efforce de depeindre son temps et il a presente sous un jour fort critique certains aspects de la societe viennoise d'avant-guerre. La critique sociale se double d'une analyse d'un phenomene de crise existentielle. Les nouvelles de l'apres-guerre exaltent, comme un remede a ce malaise, les formes extremes de la passion, qui se situent sous le signe du demonisme et refletent, chez cet auteur, la double influence de freus et de dostoievski. Mais la distance de plus en plus marquee de zweig a l'egard de l'ecrivain russe est sensible dans les dernieres nouvelles, celles des annees 30, de meme que l'interet croissant qu'il accorde a son epoque. L'auteur y etudie des formes derivees de passion, proches de la monomanie et ou l'on percoit l'influence de balzac. Les recits de cette periode sont proches de la chronique et traduisent la curiosite de zweig a l'egard de divers genres narratifs tels que le conte et la legende.


  • Résumé

    This study deals with the "novellen" written by the austrian writer stefan zweig (1881-1942). The method applied to the analysis of the works is at the same time historical and thematic. The purpose of the author is to show the evolution and the deeper consistency of the work and its place inside the period. Stefan zweig's first stories, dating back to 1900, have been influences by austrian impressionism and jugendstil, the main themes are the ruthlessness of fate, the instability of human life and the frailty of human briss. Dreams seem unable to grasp the elusive significance of life. Later stefan zweig tried very hard to describe the period and he depicted in a very critical light some aspects of social life in vienna just before the first world war. With the social point of view he combined an existential form of analysis. The stories written after the war point to the lost violent forms of passion as a remedy to the discomfort experienced by modern man. These stories concerned with the so called "demonism" are placed under the influence of dostoievski and freud. Later in the stories written in the thirties, he kept his distance with dostoievski and he became more deeply concerned with the present. There he analyses various types of monomaniac impulses under the influence of balzac. He combines several types of narratives: the fairy tale, the fable, the short story and sometimes a shorter form of novel.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1966
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.