Mort et création : essai sur le rôle de la mort dans l'oeuvre poétique de Goethe

par Denise Blondeau

Thèse de doctorat en Études germaniques

Sous la direction de Jean Murat.

Soutenue en 1990

à Paris 4 .


  • Résumé

    Ce travail recherche dans l'œuvre poétique de Goethe les signes d'une hantise létale qui serait à l'origine des démarches créatrices. Une lecture ainsi orientée repère dans le texte trois thèmes fondamentaux: le suicide, la connivence de la femme et de la mort, la mort de l'enfant, dont l'analyse révèle l'existence en poésie goethéenne d'un personnage fondamental, le "pharmakos", qui, transgressant le tabou majeur, a commerce avec la mort. Ce personnage, meurtrier ou suicidaire, est une figure possible, un repoussoir en l'occurrence, du poète, et son acte violateur est une figuration de l'acte créateur, transgressif en son origine. A ce "maudit" est appose le "héros civilisateur", autre figure possible du poète, et a la transgression originelle, mythique, est opposée la reconnaissance de la loi, qui relègue la transgression "in illo tempore" et fonde l'œuvre. La création goethéenne est réponse a une hantise létale première, une fascination des origines, le "démonisme". La médiation d'hermès, éternel féminin ou enfant éternel, permet que l'affrontement du poète a la mort (qui peut s'interpréter comme conflit œdipien) soit relègue "au commencement" et se résolve dans la soumission à l'éthique (l'interdit de tuer étant lie à la loi de prohibition de l'inceste, donc a la liquidation conflit cedi pied), comme condition d'accès au symbolique. Le "symbole" goethéen est la médiation qui dit la mort. A l'acte de tuer est substitue l'acte de parole.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1994 par P. Lang à Bern

Mort et création : essai sur le rôle de la mort dans l'oeuvre poétique de Goethe


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (847 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : CG.16.561,1
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : CG.16.561,2
  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : CG.16.561,3
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 2024
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 92-83
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 15222-<1 À 3>
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1994 par P. Lang à Bern

Informations

  • Sous le titre : Mort et création : essai sur le rôle de la mort dans l'oeuvre poétique de Goethe
  • Dans la collection : Publications universitaires européennes , 1459
  • Détails : 327 p
  • Notes : Ed. commerciale remaniée de la thèse de l'auteur. Notes pp. 248-314.
  • ISBN : 3-906752-34-8
  • Annexes : Bibliogr. p. 315-327
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.