Oikos et polis dans l'orestie d'eschyle : valeurs familiales et valeurs civiques

par Michel Fartzoff

Thèse de doctorat en Études grecques

Sous la direction de Jean Sirinelli.

Soutenue en 1990

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons etudie la relation entre la famille et la cite dans l'orestie en abandonnant l'approche diachronique qui a longtemps prevalu. Pour saisir les liens etablis entre la polis et l'oikos, comme entre les valeurs familiales et civiques, nous avons priviligies une approche synchronique, telle que l'impose le texte. L'etude precise du vocabulaire de la demeure et de la cite montre que le rapport entre ces deux groupes dans la trilogie revet trois aspects principaux. Dans la mesure ou la cite est soumise a une famille royale, il est de nature politique et revele une forme de despotisme. En outre, la famille peut etre une metaphore de la cite lorsque la polis est presentee comme un groupe familial. Enfin, l'oikos est montre comme une cellule indispensable a la survie de la cite; un conflit oppose ainsi la guerre et la morale qui la sous-tend a l'image domestique de la polis. Ce conflit s'incarne en partie dans l'affrontement entre agamemnon et clytembestre, avant de trouver une solution ideale dans les eumenides. Sur ces trois points. L'examen de l'orestie permet des rapprochements avec les autres tragedies conservees d'eschyle.


  • Résumé

    We have studied the relationship between family and city in the oresteia abandonning the diachronic approach which has long prevailed. To grasp the links between polis and oikos, as well as between family and city values, the synchronic approach has been privilegied. The precise study of the vocabulary relating to the house and the city shows that the relationship between the two in the trilogy is invested with three main characteristics. In so far as the city is dependent on a royal family, the link is a political one, and reveals a kind of despotism. Besides, the family is a metaphor of the city when the polis is represented as a family group. Finally, the oikos is shown as an essential component ,for the survival of the city; the war and the morals on which it is based are brought into conflict with the domestic image of the polis. This conflict is partly embodied in the confrontation between agamemmon and clytemnestra, before an ideal solution is found in the eumenides. As regards those three points, the study of the oresteia allows a comparison with the other surviving tragedies by aeschylus.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Gernet & Glotz (Paris). (Contact: Marie LERAT) .
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : THE.Fartzoff. Orestie
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.